dégustation bière BAPBAP Paris

Partagez sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans les tuyaux de BAPBAP #1 Quentin notre stagiaire brasseur

On vous présente Quentin Auger, 29 ans. Stagiaire Brasseur émérite, est arrivé chez nous il y a 6 mois déjà !

Il prépare aujourd’hui un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire. Après avoir commencé sa formation dans le céréale, c’est tout naturellement qu’il se dirige vers le monde brassicole. « Deuxième étape de transformation du produit ».

En bref quelques questions qu’on lui a posées.

D’où vient ton goût de la bière ? 
– J’ai découvert la bière artisanale en Nouvelle-Zélande. Grâce à l’influence anglaise, l’île regorge de styles de bières , un vrai délice ! 

Tout simplement, pour toi BAPBAP c’est ? 
– C’est une philosophie : La bière c’est la vie.

Au jour le jour, en quoi consiste ton travail ?
– Je brasse les lundis et mardis
– J’embouteille/ enfûte le mercredi
– Jeudi on fait des tests
– Vendredi on déguste, mais en fait on boit tous les jours …. Ah ! Mon quotidien c’est le nettoyage des cuves quand même. 

Un petit mot sur la team brasseurs ?

– Dur et tendre à la fois… 

Un petit mot sur la team bureau ?

– 2ème étage …..

Ton pire souvenir ?

– Quand on j’ai oublié d’ouvrir une vanne de cuve et fait perdre 2.000L de moût de bière..

 – C’est arrivé qu’une fois, ça va 

Ton meilleur souvenir ?

– Les pots de départs. Pas pour les adieux, mais plus pour l’alcool et la bonne ambiance :)

Ta bière préférée ? Et pourquoi ?

– Je dirais la Perle Noire, la India Black Ale.

– Parce que c’est la première que j’ai brassée.  #sentimental

– Pour son côté très houblonné et fruité.

Le regard de  BAPBAP sur Quentin :

Marie :  – Douillet !  (Il s’est quand même cassé une côte en faisant un câlin….)

Étienne :  – Il ne craint personne comme Nicky Larson.  

Bruno (son maître de stage) :  – La force tranquille et la plaisanterie fine.

 Et le mot de la fin revient à Archibald co-fondateur de BAPBAP :      

– Même si pendant son stage, Quentin a perdu du style en coupant ses cheveux, il n’a pas perdu son humour et son amour de la bière. J’espère bien que sa passion de la bière, qui s’est épanouie chez BAPBAP, pourra s’exprimer dans une brasserie dans les mois qui viennent. 

 

Margaux FARY
Margaux FARY

Partagez sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie