Toujours accompagné de nos crayons, aujourd’hui on vous dévoile le second volet de notre série d’articles sur la fabrication, pour ceux qui ne seraient pas encore tout à fait au point ! (Le premier volet c’était par ici). Au programme , un petit topo, pour mieux comprendre ce que sont le maltage et le concassage, étapes clés dans la fabrication ! C’est parti ! 

Du maltage au concassage :

malts couleurs

Le maltage est une technique qui permet de reproduire le développement naturel d’une céréale. Lors de cette étape, l’orge est baigné à plusieurs reprises dans l’eau jusqu’à ce qu’il y ait germination des grains. Ce processus permet de développer les enzymes et les sucres indispensables au brassage. En fonction de la température de séchage, le maltage influe sur l’aromaticité plus ou moins prononcée de l’orge. Il existe différents types de malt, obtenus en fonction de la durée de séchage des grains, tels que le malt Pâle, Pilsen, Caramel, Tourbé, Torréfié, Noir etc. La couleur est un des facteurs qui permet de les différencier. La plupart du temps, les malts colorés sont utilisés pour des bières ambrées ou brunes, tandis que les malts plus clairs seront utilisés pour des bières blondes telles que la BAPBAP Originale, ou blanches. Le plus souvent ce processus est réalisé directement en malterie, de par sa complexité. Une fois les céréales maltées, la brasserie peut l’acheter en gros afin de réaliser elle-même le concassage.

concasseur malt

Qu’est-ce que le concassage ? 
Le concassage consiste à moudre le malt afin de le réduire à l’état de farine. Ce qui donne la mouture. Pour cela, on utilise un moulin ou concasseur à cylindres striés. Cette manœuvre permet d’extirper le contenu du grain, et donc d’optimiser l’extraction des enzymes et des sucres. Le concassage peut être réalisé à l’avance afin de permettre un gain de temps le jour du brassage. La mouture conservera les propriétés des céréales, si elle est conservée quelques jours tout au plus, dans un récipient couvert.

Notre BAPBAP Originale se soumet donc elle aussi à ces différentes étapes de fabrication. Le malt d’orge Pilsen combiné au blé malté lui donne une délicate robe aux reflets dorés. L’association des houblons Styrian Golding et Cascade lui apportent des arômes de fleurs et d’agrumes.

Et voilà, vous en savez désormais un peu plus sur la bière, on vous dit à très bientôt pour la suite de ce petit mémo sur la fabrication !

Votre dose d'actu houblonnée directement dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Merci ! Vous aurez bientôt de nos nouvelles.

VENEZ VISITER LA BRASSERIE PARISIENNE BAPBAP

Vous aimez savourer de bonnes bières ?

Venez découvrir les hommes, les ingrédients et les savoir-faire qui permettent leur fabrication.  Au programme visite et dégustation !

Visiter la brasserie

0

Your Cart