Il existe bien des débats sur cette bière et l’origine de son nom. Trois fois plus d’alcool ? Trois fois plus de malt ? Triple fermentation ?

On a fait trois fois le tour de la question pour vous !

Trois fois plus d’alcool, la théorie est assez intéressante. Les bières Triples sont en effet fortement alcoolisées, entre 7 et 10%, mais rien n’indique qu’elles le soient trois fois plus. Trois fois plus que quoi d’ailleurs ?

Trois fois plus de malts ? Si la forte proportion de malts explique le degré d’alcool élevé des Triples, (due à grande quantité d’amidon transformé par les levures), elles n’en contiennent pas non plus trois fois plus.
Par exemple, pour produire 10L d’une Pale Ale classique (nous avons pris référence sur notre Originale), il faut compter un peu plus de 2 kg de malt, contre 3 kg pour une Triple.

En ce qui concerne la triple fermentation, tout est dans la subtilité. La mention Triple peut être utilisée pour les bières ayant subi une triple fermentation. (Logique me direz-vous)
– Une primaire, à haute température et de courte durée (pour transformer les sucres en alcool).
– Une secondaire, plus longue (3 à 4 semaines) et à basse température, aussi appelée garde à froid. Cette dernière n’est pas une période de fermentation à proprement parler, elle est plutôt considérée comme un temps de maturation (les particules de houblon, malt et levure tombent au fond des fermenteurs).
– Enfin, une refermentation en bouteille en ajoutant du sucre. Cette dernière étape permet de carbonater la bière (les levures transforment le sucre en CO2).
Bien que cohérente, cette explication est valable aussi pour de nombreux autres styles de bière, et donc peu spécifique aux bières Triples.

Voilà pour la petite histoire. Vous allez pouvoir jouer les érudits lors de votre prochaine dégustation.
Passons maintenant au fond du sujet, la Triple qu’est-ce que c’est ? A quoi cela ressemble ? Et surtout, comment ça goute ?

Vous l’aurez compris, les bières Triples sont chargées en malts, mais pas que. Si les houblons sont peu mis en avant, ce sont les levures qui s’expriment le plus.
D’un point de vue général, la Triple est une bière à la robe dorée profond et lumineuse, presque miel.On devine une carbonatation soutenu grâce aux nombreuses bulles qui remontent le long du verre et la mousse (blanche) est consistante et persistante.

Le nez complexe, oscille entre les notes maltées et épicées. On retrouve des arômes d’esters (levures) portées sur l’agrume ou la banane. Cette gourmandise olfactive est atténuée par les houblons floraux qui équilibrent le tout.

Une fois en bouche, on découvre un corps sec et effervescent. Les esters, les alcools supérieurs et le malt apportent des touches fruitées et de subtils arômes de pain frais (brioche). Les céréales soulèvent l’alcool, alors que le houblon herbacé ajuste le profil des saveurs. La finale est sèche avec une légère amertume courte en bouche. Le degré d’alcool important viendra apporter une chaleur supplémentaire après la finale.

Vous l’aurez compris, ce style est très gourmand et très riche !

Votre dose d'actu houblonnée directement dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Merci ! Vous aurez bientôt de nos nouvelles.

VENEZ VISITER LA BRASSERIE PARISIENNE BAPBAP

Vous aimez savourer de bonnes bières ?

Venez découvrir les hommes, les ingrédients et les savoir-faire qui permettent leur fabrication.  Au programme visite et dégustation !

Visiter la brasserie

0

Your Cart